Flâneries

Le casino-théâtre comme but de flânerie

« En 1995, une restauration à l'identique de l'opéra, assortie de la transformation du casino en palais des congrès, a rendu à l'édifice sa splendeur passée. »

Guide vert - Vichy

image entete

Le théâtre, l'opéra, le casino sont d'abord des lieux de divertissement. C'est pourquoi vous les retrouverez dans notre rubrique dédiée aux divertissements en peignoir .

Mais ce sont aussi, le plus sont souvent, de très beaux bâtiments, donc dignes de l'attention du flâneur. A fortiori le casino-théâtre ou le casino-théâtre-opéra, un must.

Loin du kitsch clinquant de Las Vegas, ils ont sous nos climats des élégances parfois surannées, dues à leur âge et à leur histoire. Même lorsqu'on a ajouté à l'intérieur de modernes machines à sous, leurs façades sophistiquées invitent à la rêverie la plus romanesque.

Cela tombe bien ! Dès son origine, le casino-théâtre est lié au thermalisme. Et cette proximité ne s'est pratiquement pas dévoyée depuis plus de deux siècles. De sorte que nous pouvons découvrir leurs architectures typiques tout en profitant des bienfaits d'une cure de bien-être . Vous êtes en cure ? Devenez curieux...

Ce qui lui vaut d'être en deuxième position de notre top 5, c'est sa monumentalité, largement explicable par sa double fonction, parfois même augmentée d'un café, d'un restaurant, de salles de congrès... Qui sait si demain on n'y adjoindra pas quelque escape room, salle de jeux vidéo, bar à ongles, boulodrome? Cette pléthore nécessite des bâtiments forcément imposants et complexes, où l'architecte a le plus souvent trouvé un terrain de jeu idéal pour accumuler les prouesses de son art : escalier monumental, balcon de parade, perspectives audacieuses, coupoles spectaculaires. Une véritable friandise pour le flâneur, qui trouvera là matière suffisante à installer son pliant pour une flânerie statique. Cette technique est d'autant plus appropriée que le casino-théâtre se trouve dans la très grande majorité des cas en un exemplaire unique par ville. Si vous tenez néanmoins à la pratique de la flânerie déambulatoire, vous pouvez pratiquer le combiné, en couplant différents types de monuments dans un même parcours. Régalez-vous !

Notre top 5 des plus beaux casinos-théâtres ou opéras

1. Opéra et Grand Casino de Vichy
2. Casino-théâtre de Châtel-Guyon
3. Casino Chardon et Casino des Thermes (actuelle mairie) à La Bourboule
4. Casino de Royat
5. Casino-théâtre de Néris-les-Bains

Casinos-Théâtre

Cliquez sur la photo pour faire défiler le diaporama

Et ensuite ?

En villégiature thermale, il ne s'agit pas seulement de se divertir, il convient aussi de prendre soin de soi . N'attendez plus, découvrez le meilleur du meilleur du flâneur.

Opéras, théâtres et casinos : les incontournables

L'aménagement de lieux de distraction a été une composante fondamentale dans le développement des villes d'eaux. Généralement réunies dans le même bâtiment, les fonctions de théâtre, de casino, mais aussi de bar et de restaurant ont donné lieu à des splendeurs architecturales. Tour d'horizon des réalisations les plus remarquables.

Opéra-théâtre et grand casino de Vichy

C'est l'un des plus beaux opéras d'Europe et le seul exemple en France de théâtre de style Art Nouveau. Conçu et réalisé par les architectes Charles Lecoeur et Lucien Woog, il ouvre ses portes en juin 1901. C'est alors, après l'Opéra Garnier à Paris, la plus grande salle de théâtre du pays.

Casino-théâtre de Châtel-Guyon

Il fut construit en 1899 par l'architecte Le Voisvenel, puis agrandi en 1907 par Benjamin Chaussemiche, également auteur des Grands Thermes.

Le casino Chardon à La Bourboule

L'actuel casino-théâtre porte le nom de son commanditaire, Monsieur Chardon, qui était déjà propriétaire du premier casino, construit en planches.

Casino-théâtre de Royat-Chamalières

Dans le parc thermal de Royat-Chamalières (côté Chamalières), deux bâtiments remarquables mais distincts, côte à côte, remplissent la double fonction de casino et théâtre.

Casino-théâtre de Néris-les-Bains

Le premier casino de Néris était installé dans une aile de l'établissement thermal située côté jardin. Il se composait d'un grand salon réservé aux concerts et aux bals, d'un salon de lecture et d'un salon de jeu.