Bien-être

Marcheurs de l'extrême bien-être : La Trans-Bien-Être

« Je crois qu'on avait tout simplement envie d'aller au bout de nous-mêmes. »
Christophe, participant de la toute première Trans-Bien-Être

image entete

Qu'est-ce que la Trans-Bien-Être ?

Le désormais mythique itinéraire de la Trans-Bien-Être est né en 2016 à l'initiative d'une poignée de pionniers du peignoir.

Rappelons le principe :
il s'agit de rallier en tongs, en peignoir et en marche lente les dix-sept villes thermales du Massif central, à un rythme le plus lent possible et bien entendu, en faisant dans chaque ville-étape des pauses bien-être permettant à la fois la récupération et la jouissance des équipements et services de slow-life proposés, tels que complexes thermo-ludiques, modelages, enveloppements et autres rituels de soin du corps .

Le principe croise plusieurs notions :

  • celle des grands itinéraires légendaires qui traversent le Massif central et attirent de nombreux pèlerins-randonneurs (chemins de Saint-Jacques, route de Stevenson, grande traversée du Massif...) ;
  • celle de la non moins mythique Route des Villes d'eaux du Massif central , jamais tentée avec succès avant cette première de 2016 ;
  • celle de performance de l'extrême, à laquelle se rattachent par exemple le tour du monde à la voile en solitaire ou l'escalade enchaînée des plus hauts sommets de la planète ;
  • enfin la volonté des Accros du Peignoir les plus chevronnés de pousser au plus loin possible leur expérience du bien-être, dite pratique du bien-être extrême.

Différentes façons de se lancer dans l'aventure

La Trans-Bien-Être n'est pas une aventure anodine. Elle requiert un niveau de bien-être solide. Toutefois, depuis sa conception qui était dès l'origine absolument radicale, d'autres versions légèrement allégées ont été imaginées pour mettre cette expérience à la portée de (presque) tous.

Lancez-vous dans l'aventure !

  • En conditions légères : avec accompagnement, possibilité d'utiliser des moyens de transport doux, règles moins strictes avec alternance marche lente / marche semi-rapide, pauses plus courtes.
  • En plusieurs tronçons : sur le modèle de ce qui se pratique sur le chemin de Compostelle, certains choisissent de faire seulement une ou deux étapes par an, en fonction du temps dont ils disposent. Cet aménagement ne procure pas le même niveau de bien-être que lorsqu'on réalise tout le parcours d'une seule longue traite. Mais les bienfaits sont néanmoins avérés et l'objectif finit par être atteint : celui d'avoir visité toutes les stations.
  • En version extrême : dans les conditions strictes fixées par la première édition, elle est réservée aux plus chevronnés justifiant déjà d'une longue pratique.

Choix de l'itinéraire, temps nécessaire

Etablir son itinéraire n'est pas le moins fondamental des préparatifs. Voici un choix de méthodologies non exhaustif sur lequel vous appuyer :

  • ordre géographique logique
  • ordre relié aux offres de chaque station pour profiter du calendrier des offres promotionnelles de séjour, des festivals et animations, de la progression dans les soins
  • ordre alphabétique
  • ordre déterminé par le hasard (avec tirage au sort ou tout autre procédé aléatoire)

Ordre alphabétique versus ordre géographique

Voici ce que va donner un itinéraire par ordre alphabétique :

Bourbon-Lancy, Bourbon-l'Archambault, La Bourboule, Châteauneuf-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Cransac-les-Thermes, Evaux-les-Bains, Le Mont-Dore, Montrond-les-Bains, Néris-les-Bains, Royat-Chamalières, Saint-Honoré-les-Bains, Saint-Laurent-les-Bains, Saint-Nectaire, Vals-les-Bains, Vichy.

L'ordre géographique rationnel vous conduira de Saint-Honoré-les-Bains à Montrond-les-Bains (ou l'inverse), par une ligne courbe gracieusement dessinée du nord au sud-ouest avant de remonter vers le nord-ouest.

Votre itinéraire sera alors de l'ordre de 1 000 kilomètres au total. Tandis que si vous optez pour l'ordre alphabétique, il s'allongera à 2 650 kilomètres.

En fonction de vos modes de séjours et de déplacement, la durée du périple peut prendre de 50 à 700 jours et plus.

On voit par là que le choix des modalités conditionne hautement le profil de votre performance, son degré de technicité, le niveau de préparation nécessaire, etc. Rien n'est anodin.

Voici quelques photos de voyage..

Cliquez sur la photo pour faire défiler le diaporama

Pour qui ? Quel niveau ?

La Trans-Bien-Être est une performance de haut niveau. Elle est strictement réservée, quelle que soit la formule choisie, à des pratiquants justifiant au minimum de trois années de port du peignoir et un niveau 3 de slow-life .
Mis à part ces restrictions, l'itinéraire est accessible sans condition d'âge, de source ou de ressource.

Gardez le rythme pendant les pauses

Pour les marcheurs qui ne souhaitent pas se désaccoutumer pendant les étapes, de très nombreux itinéraires de randonnée en boucle, dans des paysages souvent époustouflants, sont accessibles depuis la plupart des stations. Attention : selon votre niveau, les temps indiqués sont à multiplier par deux ou trois si vous pratiquez la marche lente. Pour plus d'information, des offices de tourisme sympathiques et performants sont à votre disposition sur place.


Nos adhérents témoignent

J'avais participé à la toute première TBE, l'historique. Je suis fier d'être à l'origine d'améliorations significatives dans la texture des peignoirs de marche lente. Plusieurs brevets ! Depuis, je me lance dans une nouvelle TBE au moins une fois tous les trois ans. En groupe et même deux fois en solo. Et en variant à chaque fois l'itinéraire. Je suis accro !

Christian, patron de PME, converti par deux de ses salariés pionniers du mouvement

Profiter des étapes

Pour qu'une Trans-Bien-Être atteigne tous ses objectifs, il sera nécessaire de prendre le temps le plus long possible pour profiter de chaque étape bien-être, dans les thermes et dans la station. Avec notre partenaire La Route des Villes d'eaux du Massif central, découvrez ci-contre les musts et les petits plus de chaque ville.

Êtes-vous prêt ?
Testez votre niveau de bien-être avant de vous (re)lancer !

Chaque station a ses trésors : découvrez-les !

La Trans-Bien-Être est peut-être un projet réalisable uniquement par des Accros ou même des « Fous du peignoir », mais tout le monde peut avoir envie de découvrir tour à tour chaque station thermale du Massif central. Toutes offrent un large éventail de soins bien-être pour cocooner le temps d'un week-end ou d'une semaine de ressourcement. Mais chacune recèle ses musts, ses petits plus, ses spécialités et charmes secrets. Tour d'horizon des 17 étapes et de leurs atouts-maîtres.