Bien-être

Passez en mode slow-life

« Ô temps, suspends ton vol ! Et vous, heures propices,
Suspendez votre cours !
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! »
Alphonse de Lamartine
Porteur occasionnel du peignoir

image entete

Qu'est-ce que la slow-life* ?

* Vie lente

La slow-life est un itinéraire bis de la vie. Alors que beaucoup de citoyens de ce début de second millénaire roulent sur l'autoroute, empruntez avec nous les chemins vicinaux.
Initialement, la culture slow-life a pour but d'adapter notre mode de vie aux possibilités de la planète : il faut ralentir pour préserver notre environnement.
Nous ajoutons à cette injonction une autre motivation tout aussi impérative : il faut ralentir pour nous préserver. Nous. Vous. Toi aussi.

Vous avez déjà appris à marcher lentement (ou sinon, retournez à notre page « Marche lente » ) et à faire la sieste pour ralentir la journée (ou sinon, retournez à notre page « Sieste » ). Ce n'est pas suffisant. Il va falloir tout ralentir.

Les principaux domaines d'application de la Slow-life sont :

  • marcher lentement
  • travailler lentement
  • dormir lentement
  • se déplacer lentement
  • manger lentement
  • respirer lentement
  • courir lentement
  • danser lentement (voir danse-peignoir )
  • visiter lentement (voir flâneries en tongs )
  • pratiquer les sports lents
  • cuisiner lentement
  • parler lentement

Slow-life, peignoir et thermalisme

Si vous avez endossé le peignoir, qui plus est de façon permanente, vous êtes déjà entré en slow-life.

Si vous séjournez régulièrement en station thermale, même comme simple curiste, vous avez aussi expérimenté la pratique si bénéfique de la rupture temporelle : non seulement vous vivez lentement, mais vous aurez, lors de ces séjours, la sensation apaisante de vivre dans un autre espace-temps. Tout vous y invite.

Villes d'eaux : un rythme différent

Plusieurs facteurs sont réunis dans les villes thermales pour vous faire vivre naturellement une expérience de rupture temporelle, que vous pourrez ensuite intégrer à vos pratiques quotidiennes :
  • l'abondance des porteurs de peignoir
  • l'architecture Belle-Epoque ou Art-Nouveau
  • le rythme général nonchalant
  • les nombreux moments, parfois longs, où vous avez l'impression de ne rien faire, mais où le temps lui-même travaille à votre bien-être (exemples : en hammam ou en sauna, en jacuzzi, dans les douches et baignoires d'hydro-massage, les enveloppements de boue, pendant les modelages ou les soins du visage...).

Et si vous êtes peignoir-débutant et n'avez pas encore goûté au thermalisme, il vous faut d'urgence (mais sans précipitation) faire ce pas décisif.
Vous ne voyez pas le lien entre peignoirisme et thermalisme ? Vous avez encore en tête l'image des villes d'eaux réservées aux curistes venant soigner leurs douleurs et maladies chroniques ? Vous allez être étonné par leur métamorphose. La station thermale contemporaine ? particulièrement celles de notre réseau partenaire ? est aujourd'hui toute dévouée au bien-être extrême. Des municipalités entières se sont converties. Le thermalisme est aujourd'hui résolument peignoir-friendly, fait pour vous !

Vous prendrez bien un peu de photos...

Cliquez sur la photo pour faire défiler le diaporama

Testez-vous !

Vous êtes maintenant rompu aux techniques les plus douces. Mais jusqu'où allez-vous ? Mesurez votre niveau de pratique grâce au test que nous avons concocté spécialement pour vous.

Le temps de séjour idéal

Vivre en « slow life », cela signifie prendre le temps de vivre. Mais quel que soit notre mode et notre rythme de vie, il y a toujours de la place à faire dans son emploi du temps pour prendre soin de soi.

L'express pour quelques heures



La pause week-end



L'escapade de trois jours



Le séjour sur une semaine



La cure en trois semaines

C'est le temps de séjour type d'une cure thermale remboursée par la Sécurité Sociale.